-----------------------------------------------------------------------------

Samedi 18 mai 2019 à partir de 16h30
Journée d'animations "Femmes au charbon"
GRATUIT (sur réservation)
Musée-mine départemental

 
« Femmes au charbon » a pour objectif de mettre sur le devant de la scène les oubliées de la retranscription de la grande aventure minière : les femmes.
Sur une idée de Magalie Bremaud, auteure, tableaux vivants, ateliers, animations... vont nous parler des femmes dans le bassin minier, à la fois les travailleuses, qui ont durement peiné au lavoir ou à la cokerie, mais aussi les épouses de mineurs, piliers des familles.
Habitantes du secteur carmausin concernée par cette histoire minière, enfants et adolescentes des écoles et collèges de Carmaux ou Blaye, actrices de la vie culturelle, jeunes actives ou en parcours d’insertion : une centaine de personnes a œuvré pendant plusieurs mois pour mener à bien ce projet intergénérationnel.
Pour cette journée de restitution au public, les extérieurs et certaines salles du Musée-mine départemental sont investis par des tableaux vivants et des animations. Le public est convié à circuler d’un lieu à l’autre, guidé par des figurants custumés. Il pourra ausi profiter, en accès libre, de diffusions sonores (« Femmes d’ailleurs »), du reportage photographique « Portraits de femmes de mineurs » réalisé lors du projet, et de l’exposition temporaire « Femmes à la mine ».
L’après-midi sera clôturée par un concert et un temps de rencontre autour du "briquet" des mineurs.
 

AU PROGRAMME :

 
=> En continu, à partir de 16h30 : tableau muséographique

Femmes d’ailleurs (diffusion sonore) - Salle cafétéria du musée
→ la journée type d’une femme de mineur dans différentes langues représentatives des vagues d’immigration du bassin (russe, polonais, italien, espagnol, portugais, français et occitan).
En collaboration avec le Slec et les ateliers sociolinguistiques de la Plateforme d’Accompagnement vers l’Emploi de la 3CS.
→ reportage radiophonique : évocation de la vie des femmes de mineurs par les jeunes de l’Association Animation Jeunesse du Carmausin.

=> de 16h à 18h : tableaux vivants
→ Les Sisyphes du ménage : Deux femmes de cité minière évoquent leur vie, leur passé, les histoires de la cité en lavant et étendant leur linge.
Actrices du tableau : Michèle Martin et Suzanne Midroit.
En extérieur, devant le chevalement du musée.
→ La valse des veuves : Douze couples de femmes dansent entre elles, faute d’avoir assez d’hommes encore vivants... Dans cet étrange bal, elles tournent... condamnées dans leur quotidien à faire tourner leur monde coûte que coûte.
Animation du tableau : Corine Giacomello, association Passe-Pierres, avec les costumes de l’association Histoire(s) au Pays de Jaurès.
Salle de projection du musée.
→ Jeux d’autrefois à la cité de Fontgrande : Atelier de jeux d’extérieurs pratiqués autrefois à Fontgrande : Lyrio, course avec cerceaux, osselets, etc. (Jeux transmis par Pierre Santoul, association Histoire et Patrimoine du Carmausin, à 12 élèves de 5 à 8 ans de la Calandreta de Carmaux).
Animateurs : parents et enfants de la Calandreta de Carmaux.
Plateforme extérieure du musée.

=> 18h30 : Concert
Chants de luttes et chants de femmes par la chorale Modus Videndi. (Sylviane Blanquart organiste, et Thierry Hetzel accordéoniste).

=> 19h30 : Buffet briquet
Sur le thème du casse-croûte des mineurs, le Centre Caramantis de Carmaux propose une série de desserts selon des recettes anciennes issues de familles de mineurs de différentes régions : polonais, italiens, espagnols... Venez à la rencontre des échaudés, montecaos, crispeles, serniks...


ANIMATIONS GRATUITES
Sur réservation : musee.mine@tarn.fr - 05.63.53.91.70

-----------------------------------------------------------------------------

Du 19 avril au 6 décembre 2019
Exposition « Des femmes à la mine »
 

Cette exposition est basée sur un constat : la mine est toujours présentée comme un univers dur et âpre, composé d’hommes solides comme le roc. Cette représentation est à nuancer : à étudier les archives, à observer les clichés, à écouter les témoignages, les femmes sont bel et bien présentes : elles sont travailleuses, elles sont mères, épouses, veuves, elles sont militantes et garantes de la gestion familiale. Cette réalité méritait d’être soulignée.

Autour de l’exposition photographique prêtée par le Centre minier de Lewarde, « Femmes de la mine, portraits au XXe siècle », des éléments propres au bassin minier Carmaux-Cagnac nous donnent à voir la diversité des fonctions et des rôles tenus par des femmes, des cours ménagers à l’engagement dans la lutte. Une oeuvre de la sculpteure Agnès Baillon vient illustrer de sa blancheur candide toute l’énergie militante et protestataire des femmes.

S’il en est besoin, cette exposition atteste que la mine est un lieu d’humanité, quel que soit son genre.

Entrée gratuite.

-----------------------------------------------------------------------------