RESTITUTION DU CAMION WAGNER APRES RESTAURATION

La restitution du chargeur transporteur nommé chargeur Wagner, un engin de 13 tonnes utilisé au fond durant l'exploitation minière, a eu lieu le mercredi 5 juin 2019 au Musée-Mine départemental.

A l’initiative des membres de l'Association de sauvegarde du patrimoine industriel Carmaux-Cagnac (ASPICC) et en partenariat avec le Lycée polyvalent Jean Jaurès de Carmaux, des lycéens ont travaillé durant 1 an et demi à la restauration de cet énorme objet de collection du Musée-mine.

Un chantier d'exception qui leur a permis de mettre en pratique toutes les théories apprises, et surtout de les faire sortir de leur pratique d'atelier classique pour être dans de l'apprentissage pur.

Bravo et merci à ces lycéens pour le challenge qu’ils ont su relever. L’enjeu était de restaurer un engin tout en respectant son statut de pièce de collection. Il fallait de la persévérance, des savoir-faire mais aussi des savoir- être pour faire aboutir ce projet collectif.

Merci et bravo à l’ASPICC pour tout son travail autour du patrimoine industriel local. Merci à tous ses membres qui sont de véritables « passeurs » de notre mémoire collective.

Extraits des discours de Christophe Ramond, Président du Conseil départemental.


-----------------------------------------------------------------------------

Du 19 avril au 6 décembre 2019
Exposition « Des femmes à la mine »
Entrée GRATUITE
 

Cette exposition est basée sur un constat : la mine est toujours présentée comme un univers dur et âpre, composé d’hommes solides comme le roc. Cette représentation est à nuancer : à étudier les archives, à observer les clichés, à écouter les témoignages, les femmes sont bel et bien présentes : elles sont travailleuses, elles sont mères, épouses, veuves, elles sont militantes et garantes de la gestion familiale. Cette réalité méritait d’être soulignée.

Autour de l’exposition photographique prêtée par le Centre minier de Lewarde, « Femmes de la mine, portraits au XXe siècle », des éléments propres au bassin minier Carmaux-Cagnac nous donnent à voir la diversité des fonctions et des rôles tenus par des femmes, des cours ménagers à l’engagement dans la lutte. Une oeuvre de la sculpteure Agnès Baillon vient illustrer de sa blancheur candide toute l’énergie militante et protestataire des femmes.

S’il en est besoin, cette exposition atteste que la mine est un lieu d’humanité, quel que soit son genre.

Entrée gratuite.

-----------------------------------------------------------------------------