-----------------------------------------------------------------------------

-----------------------------------------------------------------------------

Vendredi 1er décembre 2017 à 20h30
Loto des mots de la mine
Musée-mine départemental - Salle des fêtes de Camp-Grand (Cagnac-les-Mines)
 

Fort de son succès de 2016, le loto des mots de la mine revient le vendredi 1er décembre à 20h30 à la salle des fêtes de Camp-Grand (Cagnac-les-Mines), lieu symbolique de festivité du temps de l’exploitation du charbon.

Ce loto à la particularité de se jouer avec des mots à la place des chiffres : wagonnet, piqueur, charbon, porion, grisou… 90 mots liés à la mine prennent place sur les cartons. Mais le principe reste le même que pour un loto chiffré : 5 mots pour une quine, 15 mots pour un carton... Et de nombreux lots à gagner !

Pour animer ce loto, Gérard Cathala (de l'association ARPO) nous prête sa voix : Prenant prétexte des mots de la mine, il lit, clame, déclame, chante, joue, braille quelquefois, mais, quoi qu’il en soit, il fera de ce loto un moment unique, à partager !

Le Musée-mine en quelques mots, pour le plaisir du jeu, de la lecture et de l’écriture...

Animation gratuite.

-----------------------------------------------------------------------------

Dimanche 3 décembre 2017
Ste Barbe
Musée-mine départemental
 

Cette journée est dédiée à la sainte patronne des mineurs et de tous les métiers en lien avec le feu. Le musée y participe depuis plus de dix ans en instaurant une journée gratuite et en proposant un spectacle ouvert à tous !

Au programme de cette Sainte Barbe :

► 10h-12h & 14h-17h : entrée gratuite au musée

► 17h : Spectacle « Sainte Barbe en sol mineur » par la Cie "La Coupole" : "La Coupole", compagnie circassienne implantée sur le Carmausin, présente un spectacle associant feu, funambule et magie du cirque. Le bois, le feu, la terre, le métal, l’eau… Le cheval, la lumière, l’homme, la musique, l’air… Cinq processus fondamentaux, cinq caractéristiques, cinq phases d’un même cycle pour évoquer, transcender, magnifier le métier de mineur de fond.
Durée : 1 heure, spectacle gratuit.

-----------------------------------------------------------------------------

Du 1er octobre au 23 décembre 2017
Exposition photo "Pierre Jamet 1936-1939 : nos première vacances"
 

Né en 1910 dans une famille modeste, Pierre Jamet a eu depuis l'enfance deux passions : la chanson et la photographie. Après un passage dans la marine nationale (1930), et tout en gérant une colonie de vacances à Belle-Île-en-mer (1930-1939), il s'établit dès 1935 comme photographe professionnel et réalise notamment des reportages pour l’hebdomadaire Regards. Simultanément, il chante dans la chorale de l’Association des Artistes et Ecrivains Révolutionnaires et participe activement, sous le Front populaire, au mouvement des auberges de jeunesse.

En 1943, Pierre Jamet entame une carrière de chanteur avec le quatuor vocal "Les Quatre Barbus". Un bon quart de siècle passé en chansons à travers la France et le monde. Pour autant, sa passion pour l'image ne le lâche pas et s’enrichit de ses fréquents voyages et des nombreuses rencontres liées à son activité musicale. Pierre Jamet meurt à Belle-Île-en-mer en 2000.

Homme du doute, rempli de modestie et d’humilité vis à vis de sa production photographique, Pierre Jamet n’a pas cherché, de son vivant, à la faire connaître au-delà d’un cercle familial et amical. C’est à sa fille Corinne Jamet-Vierny que l’on doit de voir révélée au public son œuvre de photographe. À sa retraite et à la mort de son père, elle se retrouve à la tête d’un fonds photographique considérable et entreprend un énorme travail d’inventaire de numérisation et de promotion du travail inédit de son père.

Si l’important travail que Pierre Jamet a réalisé le classe, sans conteste, dans la catégorie des photographes humanistes, c’est probablement sa pratique libre, « non professionnelle », qui donne à son travail un souffle propre et qui lui confère son originalité.

Proche de Doisneau et de Willy Ronis, il occupe une place particulière dans la photographie humaniste et exprime dans ses photos le bonheur des étés au bord de la mer, la beauté de la femme, l’enthousiasme de la jeunesse sous le Front Populaire, la Libération de Paris ainsi que les années dorées de l’après-guerre…

Les photographies de Pierre Jamet ont un caractère universel. Elles ont la clarté et la fraîcheur de l’espoir des années d’avant-guerre, puis de la paix retrouvée. 

-----------------------------------------------------------------------------